COVID 19 : Pourquoi la CFDT s’abstient sur les jours de congés imposés ?

th-670x670-covid_web

Avis de la CFDT sur l’application de l’accord de branche sur la prise de congés 5 jours CP et 5 jours RTT sur mai et juin en Anjou Maine :
La réunion du 3 avril sur les mesures applicables en matière de congés en Anjou Maine suite à l’accord national n’évoquait pas la précipitation des mesures. Le mardi 7 avril au soir l’ensemble des congés sur avril et mai était posé.
La CFDT s’interroge sur l’empressement qui n’a pas été compris des collègues qui se trouvent dans des situations individuelles et collectives différentes. Cela a été générateur de stress et de fatigue inutile dans cette période où ils ne se préoccupent pas des congés. Lorsque vous êtes chez vous, vous êtes en confinement et pas en congé. « Ces congés » doivent être posés uniquement sur les périodes de confinement, donc ce n’est pas un choix, ni un souhait du salarié.

La CFDT aurait souhaité donner son avis en amont et ainsi proposer des solutions à la prise de ces congés tout en laissant le temps aux salariés dans ce contexte déjà compliqué pour eux.
La CFDT avait des questionnements qu’elle a envoyé par écrit sur le cas des personnes absentes de l’entreprise (absence garde d’enfants ou absence personnes fragiles). Ces personnes ont été appelées et sommées de poser 10 jours alors qu’elles verront des RTT et CP déduits en fonction des jours pris alors mêmes qu’elles sont en arrêt. Dans les roulements 50/50, nous avons des collaborateurs confinés les uns déclarés en confinement, d’autres en télétravail et d’autres déclarés en garde d’enfants. Quelle équité pour ces collaborateurs ? Les uns conserveront leurs congés les autres non.
Nous comprenons l’importance de la solidarité mais nous trouvons la méthode inappropriée et manquant de concertation dans la caisse. De plus il est fort probable que financièrement l’impact sera aussi lourd pour les salariés tant sur la REC que sur l’intéressement.
Enfin la CFDT est surprise du peu de rôle laissé aux instances dans la gestion de cette crise sanitaire !
Pour toutes ces raisons, la CFDT s’abstiendra.

L’avis global du CSE est favorable avec le SNECA argumentant le bien fondé de l’accord et une préservation du pouvoir d’achat des salarié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s