OTT : la CFDT DEMANDE UNE EXPLICATIONS DE TEXTE

  • En CSE du 25/03, la CFDT a demandé une réunion des signataires de toute urgente concernant l’application de l’accord OTT constatant une application détournée de l’esprit de l’accord : réunion le 30/03 (Direction, SNECA, CFDT)
  • La Direction va laisser un trimestre supplémentaire aux équipes afin que chacun s’adapte à l’outil lié à notre évolution d’organisation Happii. Oui, cela change quelques habitudes de fonctionnement et mérite un rodage ! Mais cela ne doit pas être un Outil de crispation !
  • L’appropriation passe par le dialogue, le rappel légal du temps de travail qui a parfois été oublié, le respect de la flexibilité pour chacun, l’organisation des plages téléphoniques, l’organisation du travail (surcroit d’activité, absences maladies…), la déclaration des heures supplémentaires…

LA CFDT SIGNATAIRE DE L’ACCORD EN FAVEUR DES TRAVAILLEURS EN SITUATION DE HANDICAP

  • Le handicap ne doit plus être un tabou dans notre entreprise
  • Des nouveaux droits parce que la CFDT signe cet accord (avec le SNECA et SUD) !
  • Agir et signer l’accord, c’est le rôle d’un syndicat responsable!

Pour tout renseignement, questionnement, accompagnement, vous pouvez contacter : Manuella FEAUVEAU, membre de la CSSCT et Gersende LERAY, membre de la commission sociale.

La CFDT signe l’accord « modalités de gestion du temps de travail »

Le suivi du temps de travail, une avancée pour l’ensemble des collaborateurs !

Un accord qui repose sur des principes forts dans notre entreprise : exemplarité, autonomie et responsabilité de TOUS

  il contribue au respect du code du travail  

  • Outil à la main du salarié, responsable de sa déclaration,  
  • Outil pour tous cadres et non cadre
  • Indispensable avec la flexibilité du temps de travail liée à Happii, nous n’avons pas tous les mêmes horaires
  •  Innovation sociale : outil simple, travaillé, Made in Anjou Maine sur mesure et testé par des équipes sièges et réseau pendant pratiquement un an avant déploiement
  • Report des heures dépassant les 39h hebdomadaires la semaine suivante et à récupérer au fil de l’eau
  • Le traitement des heures restantes se fait au trimestre
  • Déclaration du temps de travail effectif et non pas de temps de présence, c’est différent du badgeage pour les salariés des sites mais la pause-café est toujours possible si elle est raisonnable !
  • Mesure du temps de travail et un réel atout de réactivité, d’ajustement vis-à-vis de problématique de pic d’activité, de surcharge de travail,
  • Inscription des heures de formations et des congés dans la planification
  • Une pause méridienne de 45 minutes minimum s’impose pour décompresser et comme l’indique son nom une vraie PAUSE.
  • La CFDT défend les équilibres de vie : vie professionnelle/vie personnelle, cet accord y participe.

A RETENIR :

Une semaine en Anjou Maine c’est 39h, cela vous donne droit à des RTT.

Les heures supplémentaires (limitées à 90h/annuelles) doivent être réalisées uniquement pour le besoin de l’activité (commercial, surcroît) et en accord avec le manager.

Si elles perdurent cela cache d’autres problématiques : besoin de renfort de l’équipe, problème structurel, …L’outil de travail permettra l’alerte. Le compteur d’heures est soldé au trimestre par paiement et récupération (50/50). 

le 8 MARS : c’est toute l’année !

Ces affirmations sont-elles VRAIES ?

Dans l’entreprise, les femmes sont plus nombreuses que les hommes

Dans l’entreprise, les femmes sont mieux payées que les hommes

Dans l’entreprise, il y a plus de femmes cadres que d’hommes

Dans l’entreprise, les hommes prennent plus de temps partiels que les femmes

Pourquoi la CFDT signe l’accord égalité professionnelle au CA Anjou Maine ?

Pour réduire les inégalités, il ne suffit pas d’en parler, il faut agir !

Aides à la parentalité : Cesu garde d’enfant, allongement du congé paternité

Accompagnement des absences longues pour maladie, maternité

Rémunération : réduire les écarts et les faire disparaitre pour les nouvelles générations

Promotion et formation

Accord consultable sur commeo RH

SALAIRES : ce que nous avons obtenu en Négo Nationale, Augmentation pérenne et générale, 0.45% des RCE,RCI et RCC

Malgré une année chahutée par la crise sanitaire et des prévisions de risques futurs, les négociations nationales salariales pour les employés de la branche Crédit Agricole ont abouti a un accord.

Après une augmentation de +0,80 % en 2020, la proposition initiale d’augmentation du salaire conventionnel de la part de  la FNCA était de +0,20 %. Suite à de multiples argumentations, contre-propositions et suspensions de séances, la CFDT a obtenu +0,45 % d’augmentation des RCE, RCI et RCC.

Cette augmentation pérenne et générale vient en complément des augmentations  individuelles et collectives, qui seront négociées dans chaque Caisse Régionale (attributions de RCI notamment).

Cette augmentation vient récompenser l’investissement des salariés du Crédit Agricole dans leur quotidien.

Assouplissement du télétravail : OUI, MAIS…

  • UNIQUEMENT sur la base du VOLONTARIAT donc on ne doit en aucun cas vous imposer de revenir si vous êtes en télétravail
  • Deux jours maximum à organiser avec votre agence ou service pour ne pas tous revenir les mêmes jours
  • Mais vous pouvez rester TOUTE LA SEMAINE en télétravail si vous le souhaitez

La CFDT est favorable à cet assouplissement car c’est sur la base du volontariat !

Pour certains collègues, être en télétravail une semaine entière reste compliqué : impossibilité de s’isoler chez soi, pression psychologique, difficultés de gérer les enfants le mercredi, on ne peut pas tout faire en télétravail donc obligation d’appeler des collègues présents ou création d’instances pour la semaine suivante, inconfort de la posture de travail…

Donc pour améliorer les conditions de travail de ces collègues, ils pourront s’ils le souhaitent revenir une ou deux journées maximum par semaine

N’oubliez pas que la priorité reste la VIGILANCE face à ce virus ! Prenez bien soin de vous !

Si vous êtes confrontés à des difficultés suite à cet assouplissement du télétravail n’hésitez pas à revenir vers nous !

INTERESSEMENT et avance sur dividendes

Grâce aux revendications répétées de certaines Organisations Syndicales, CFDT en tête, la demande de compenser le non-versement des dividendes a été entendue.

En effet, la contrainte imposée par la Banque Centrale Européenne de ne pas pouvoir distribuer de dividendes allait avoir un impact fort sur les résultats des Caisses Régionales, et donc sur le montant de l’intéressement et de la participation versés l’an prochain !

Pour éviter ce phénomène, la SAS la Boétie a donc mis en place un montage financier permettant d’augmenter les résultats 2020 des Caisses Régionales du même montant que les dividendes prévus.

Les montants d’épargne salariale versés en 2021 ne seront donc pas impactés par l’absence de dividendes CAsa en 2020 !

En Anjou Maine, l’accord d’intéressement est signé par seulement 2 organisations syndicales CFDT et SNECA CGC.

La CFDT se félicite que les dirigeants aient accédé à sa demande, afin que les salariés ne se trouvent pas injustement pénalisés financièrement en 2021, après une année 2020 éprouvante !

Toute l’équipe CFDT vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année