NEGOCIATION : pacte social, acte 1

Enveloppe d’euros/Intéressement

1ere réunion de négociation 2022 : 2 sujets de rémunération à l’ordre du jour :

  • L’enveloppe d’Euros : elle correspond aux RCI RCP PROMOTION versées dans l’année. Son montant et sa répartition sont négociés par les partenaires sociaux.

La CFDT demande à conserver les critères de répartition qualitatifs de cet accord ce qui est respecté depuis des années. A suivre dans la prochaine négociation :  le montant proposé par la direction (On attend le meilleur taux !), le nombre de bénéficiaires, et montant attribué par bénéficiaire…

  • L’accord d’intéressement en négociation pour signature avant le 30/06. Le précédent accord d’intéressement a été signé par 2 organisations syndicales seulement et pour rappel sans la signature de la CFDT il n’y aurait plus d’accord !

Anjou Maine dispose actuellement d’un bon accord mais sa négociation est toujours un moment important pour appréhender la rémunération dans son ensemble. L’intéressement représente une part importante de notre rémunération globale, mais il est aléatoire, et non garanti. Les années passées ont été globalement favorables, nous ne pouvons présagés des temps à venir… La CFDT a demandé à la direction d’effectuer une nouvelle rétribution globale qui a permis dans le passé d’améliorer le salaire de base tout en conservant une partie REC et INTERESSEMENT. La CFDT a rappelé que l’intéressement n’est pas du salaire et pourtant tous les salariés ne le placent pas, en auraient-ils besoin pour vivre au quotidien ? Pour l’instant la Direction n’entend pas réaliser à nouveau le système de rétribution globale.     

A suivre l’acte 2 prochaine négo le 3 février…On espère en présentiel car les conditions de négociation en distantiel ne sont pas des plus favorables ! 

LA CFDT 100% D’ACCORD AVEC LE TRACT DU SNECA ! NON A LA REVISION DE LA CHARTE DES OBJECTIFS ET APRES !???

Avis demandé au CSE du 30/09/21 sur les
évolutions de la charte des objectifs : la
CFDT dit NON !

« La CFDT donne un avis défavorable, annuellement la CFDT
s’abstient sur le sujet considérant que les partenaires sociaux ne
négocient pas le volume de la charge travail de nos collègues, la
charte étant une clé de répartition des objectifs. Dans le cas
présent, la Direction pense que les collègues ne doivent pas
faire plus mais mieux, que la demande de faire plus de collecte
ne nécessite pas de réduire la charge sur d’autres produits
vendus.
La CFDT a donné un avis négatif sur cette modification qui entraine
une charge de travail supplémentaire alors que les collègues
viennent de vivre une crise sans précédent et que l’épuisement était
déjà visible en juin. Cette modification devrait conduire à une
dégradation des conditions de travail.  De plus cette modification est
déjà effective et présentée à l’ensemble des collaborateurs du réseau
avant l’avis du CSE. »
Non à plus de pression commerciale exercée par votre encadrement !
Oui à de bonnes conditions de travail : objectifs soutenables et
postes vacants remplacés !
Retrouvez-nous sur le site cfdtanjoumaine.com

EMPLOIS SAISONNIERS : vos enfants, vos proches recherchent un emploi pour cet été…

 

Voici quelques sites web répertoriés par la CFDT pour ceux qui recherchent un emploi cet été :

https://www.tourmag.com/Emploi-tourisme-Center-Parcs-recrute-250-saisonniers_a109248.html

https://monemploitourisme.fr/

https://hcr-emploi.fr/

https://www.tribeo.net/offres-emploi

https://www.pole-emploi.fr/actualites/le-dossier/emplois-saisonniers/offres-de-jobs-saisonniers-pres.html

https://www.studentjob.fr/job-d-ete

https://www.saisonnier.fr

https://www.lagriculture-recrute.org

https://www.travailsaisonnier.com/emploi-saisonnier-ete.html

https://www.gestion-camping.com/emploi-camping.html

https://www.travail-saisonnier.com/

Pour toute question relative au contrat de travail ou aux droits des travailleurs saisonniers, écrivez à saisonniers@cfdt.fr ou à jeunes@cfdt.fr et retrouvez la liste des contacts saisonniers par région et champ professionnel ici.

Heures supplémentaires et outil de suivi y aurait-il un double langage de la direction ?

La CFDT a besoin de vous et souhaite savoir comment cela se passe concrètement dans votre agence ou votre service.

face aux représentants du personnel, pas de négation des heures supplémentaires, seulement quelques ajustements nécessaires à l’utilisation de l’outil de suivi du temps de travail et

face aux managers des sièges et des agences, un nombre d’heures supplémentaires déclarées trop élevées et que celles-ci doivent être supprimées de l’outil. Il existe une très forte pression des managers sur leurs collaborateurs pour effacer ces heures faites au 1er trimestre 2021 et surtout ne plus en déclarer au second trimestre même si ces heures supplémentaires continuent d’être effectuées.

Inutile de préciser que cela crée un climat malsain auprès des équipes, épuisées qui subissent déjà depuis plus d’1 an le confinement, les absences pour maladie, les problématiques de garde d’enfants, sans parler de la pression commerciale toujours plus forte. Aujourd’hui, les managers veulent nier la réalité du temps passé au travail. Si on voulait décourager l’ensemble des collaborateurs, on ne s’y prendrait pas autrement…

Merci de répondre à l’enquête ci-dessous

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeWJRnKqbh7Q0tq94T4L7a6nD7MLuIljnqv_js2-y4auj6nuQ/viewform?usp=sf_link

Enveloppe RCI : accord signé

Un accord aux engagements respectés et signé par des partenaires sociaux responsables

980000 € / 841 bénéficiaires obtenus,

la CFDT demandait : 1000000€ et 875 bénéficiaires

Les RCI, RCP et promotions sont des composantes de la rémunération des salariés. Elles valorisent le travail des années précédentes des collaborateurs à titre individuel. L’accord détermine le montant de l’enveloppe et sa répartition. Depuis des années la CFDT défend le volet qualitatif avec une bonne répartition hommes et femmes et entre les catégories d’emplois. Chaque année la Direction nous fait le bilan de la distribution de l’année précédente et le montant de la nouvelle enveloppe est déterminé.

Cette somme ne correspond pas à une prime, c’est un supplément qui contribue à l’augmentation globale de la masse salariale, au même titre que l’augmentation pérenne nationale appliquée sur le RCE, RCI et RCC en Janvier de (+045%).   

Les partenaires sociaux sont garants de l’application de l’accord, par sa signature la CFDT garantit aux salariés une équité de traitement et contribue à la réduction des écarts de rémunération et promotionnels historiques (hommes, femmes, seniors…).