SALAIRES : ce que nous avons obtenu en Négo Nationale, Augmentation pérenne et générale, 0.45% des RCE,RCI et RCC

Malgré une année chahutée par la crise sanitaire et des prévisions de risques futurs, les négociations nationales salariales pour les employés de la branche Crédit Agricole ont abouti a un accord.

Après une augmentation de +0,80 % en 2020, la proposition initiale d’augmentation du salaire conventionnel de la part de  la FNCA était de +0,20 %. Suite à de multiples argumentations, contre-propositions et suspensions de séances, la CFDT a obtenu +0,45 % d’augmentation des RCE, RCI et RCC.

Cette augmentation pérenne et générale vient en complément des augmentations  individuelles et collectives, qui seront négociées dans chaque Caisse Régionale (attributions de RCI notamment).

Cette augmentation vient récompenser l’investissement des salariés du Crédit Agricole dans leur quotidien.

Assouplissement du télétravail : OUI, MAIS…

  • UNIQUEMENT sur la base du VOLONTARIAT donc on ne doit en aucun cas vous imposer de revenir si vous êtes en télétravail
  • Deux jours maximum à organiser avec votre agence ou service pour ne pas tous revenir les mêmes jours
  • Mais vous pouvez rester TOUTE LA SEMAINE en télétravail si vous le souhaitez

La CFDT est favorable à cet assouplissement car c’est sur la base du volontariat !

Pour certains collègues, être en télétravail une semaine entière reste compliqué : impossibilité de s’isoler chez soi, pression psychologique, difficultés de gérer les enfants le mercredi, on ne peut pas tout faire en télétravail donc obligation d’appeler des collègues présents ou création d’instances pour la semaine suivante, inconfort de la posture de travail…

Donc pour améliorer les conditions de travail de ces collègues, ils pourront s’ils le souhaitent revenir une ou deux journées maximum par semaine

N’oubliez pas que la priorité reste la VIGILANCE face à ce virus ! Prenez bien soin de vous !

Si vous êtes confrontés à des difficultés suite à cet assouplissement du télétravail n’hésitez pas à revenir vers nous !

INTERESSEMENT et avance sur dividendes

Grâce aux revendications répétées de certaines Organisations Syndicales, CFDT en tête, la demande de compenser le non-versement des dividendes a été entendue.

En effet, la contrainte imposée par la Banque Centrale Européenne de ne pas pouvoir distribuer de dividendes allait avoir un impact fort sur les résultats des Caisses Régionales, et donc sur le montant de l’intéressement et de la participation versés l’an prochain !

Pour éviter ce phénomène, la SAS la Boétie a donc mis en place un montage financier permettant d’augmenter les résultats 2020 des Caisses Régionales du même montant que les dividendes prévus.

Les montants d’épargne salariale versés en 2021 ne seront donc pas impactés par l’absence de dividendes CAsa en 2020 !

En Anjou Maine, l’accord d’intéressement est signé par seulement 2 organisations syndicales CFDT et SNECA CGC.

La CFDT se félicite que les dirigeants aient accédé à sa demande, afin que les salariés ne se trouvent pas injustement pénalisés financièrement en 2021, après une année 2020 éprouvante !

Toute l’équipe CFDT vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année

2ème VAGUE

CSSCT DU 27/11 en visio


Quelques chiffres de la semaine 48 suite à recensement dans le nouveau logiciel : 25% en moyenne de l’effectif est en télétravail (en progression) ,3.5% en congés, 56% présents, 7% en congés autres, 8.5% en attente de recensement

  • L’organisation actuelle du télétravail réseau et siège sera maintenue pour le moment jusqu’au 20/01/2021
  • Sur la semaine 3 cas COVID dont les arrêts de travail se terminent. Depuis début septembre 2020 il y a eu 56 cas COVID positifs
Profitez de ce mois de décembre avec votre famille tout en restant très prudents !

La CFDT dénonce, de nouveau, la pression commerciale subie aujourd’hui et notamment avec des actions correctives imposées dans des agences pour faire évoluer le taux de REC agence. La CFDT souligne que les résultats sont très bons dans ce contexte de crise sanitaire et que cela ne sert à rien de rajouter une pression inutile aujourd’hui : laissons les salariés respirer avant les fêtes qui déjà ne seront pas dans la même ambiance que les années passées.


Suite à ces informations, la CFDT demande un état de l’ensemble des services avec le taux de télétravail au début du re-confinement et à la fin décembre. En effet une négociation sur la mobilité dont le télétravail démarre et nous pourrons ainsi analyser les difficultés des services (n’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de votre vécu sur le télétravail).

CONFINEMENT 2ème VAGUE…

STOP PRESSION !


A la différence du 1er confinement les écoles sont ouvertes comme vous avez pu le remarquer.

Quand votre enfant entre en CP chaque jour, vous lui demandé s’il n’a rien oublié dans son cartable, s’il a bien fait son travail, le niveau de certains mails envoyés aux collaborateurs est actuellement le même (nombre de rendez-vous, organisation détaillée de votre journée en télétravail, objectifs qui restent à faire…)  

La CFDT dénonce des comportements infantilisants de la part de certains managers.

Les salariés ne sont-ils pas des personnes responsables ?

La CFDT demande à la Direction de faire cesser ce type de communication vis-à-vis des salariés.

Les collaborateurs disposent d’un contrat de travail, connaissent leurs obligations vis-à-vis de leur employeur. Et oui, ils savent qu’ils ont des objectifs !

Rappeler sans cesse ce qu’ils doivent faire en période de crise sanitaire où chacun personnellement peut vivre des situations difficiles est inacceptable.

Le manque de confiance affiché n’est plus supportable.

Vous pouvez continuer à nous remonter tout débordement.

Pendant la période, prenez soin de votre santé et celle de vos proches.


Du nouveau à partir du 16 novembre dans le confinement au Crédit Agricole Anjou Maine ?

CSSCT du 10 novembre : nouvelles mesures annoncées par la direction

Formations : réductions des effectifs pour certaines formations en présentiel et mise en place de formations en distanciel

Télétravail : nouvelles mesures pour les fonctions supports, le Télétravail pourrait aller jusqu’à 100% là où cela est possible (activité et organisation pouvant le permettre). Le réseau resterait avec un fonctionnement par équipe 1/3 semaines en télétravail.

La CFDT sera attentive à la mise en place de ces nouveaux dispositifs. N’hésitez pas à nous remonter vos difficultés, nous restons à votre écoute.

Prenez soin de vous.

COVID et le télétravail au Crédit Agricole…

Depuis l’annonce d’un reconfinement national, nos vies personnelles et professionnelles sont de nouveau perturbées.

Lors du premier confinement, les différentes directions ont su mettre massivement en télétravail (travail à distance en mode dégradé) des métiers des sièges comme des métiers des réseaux.

Vos élus CFDT constatent amèrement que pour cette fois-ci, la préoccupation de nos dirigeants n’est pas la même, alors même que la seconde vague est plus importante que la première et touche toutes les régions.

Certes la poursuite de l’activité économique est indispensable, mais la santé des salariés doit être la préoccupation MAJEURE.

Pourquoi ne serait-il pas possible d’appliquer autant le télétravail aujourd’hui qu’il y a 6 mois ?

Pour la CFDT, comme lors du confinement du printemps, la priorité reste la protection de la santé et de la sécurité de tous.

L’extrême contagiosité de ce virus doit nous conduire à prendre le maximum de précautions.

Le Télétravail est un des moyens de briser les chaînes de contamination, puisqu’il limite les interactions sociales et le brassage des personnes.

La CFDT fait  donc du télétravail une priorité, en tant que mesure de protection, et demande à l’ensemble des directions du  Crédit Agricole d’appliquer massivement les recommandations du gouvernement.

Et en Anjou Maine le confinement c’est quoi ?

La CFDT, comme les autres syndicats, ne participe pas à la cellule de crise.

Elle est juste informée, a posteriori, par l’intermédiaire d’un seul représentant CFDT participant à la commission SSCT dispensée en audio sur une durée de ¾ d’heures.

La CFDT dénonce la position de la direction sur l’utilisation du télétravail :

  • Elle ne correspond pas à l’exigence du gouvernement sur le recours au télétravail par les entreprises dont l’activité le permet.
  • Elle ne garantit pas les non interactions des salariés en l’appliquant 1 semaine sur 3

Sur le fond : Dans ce contexte de 2ème vague de confinement, la direction centre son discours sur la poursuite accrue de l’activité commerciale en précisant que l’intensité en télétravail doit être la même qu’en présentiel.

La CFDT constate que l’entreprise met en avant le service clients sans confinement de ses salariés dont elle est responsable ! Quant aux outils nécessaires à une activité « normale », ils ne sont pas tous disponibles en télétravail.

Sur la forme : Le ton employé par la Direction sur le télétravail n’est pas celui de la confiance vis-à-vis de ses salariés et l’expression sur le sujet laisse planer une suspicion d’un moment de non travail lorsque nous sommes en télétravail !

Ce qui ressort de la réunion de CSSCT du 5/11/20 :

  • Les chiffres : 19 cas COVID positifs, 42 cas contacts et 16 personnes vulnérables
  • Ce matin la Direction nous a précisé que les rdv physiques à l’agence ou à domicile sont à assurer si et seulement les conseillers jugent ne pas pouvoir faire autrement
  • La CFDT déplore que, dans ce contexte, des formations en présentiel soient maintenues même si nous respectons les gestes barrières, la Direction précise que si vous ne pouvez pas y assister pour des soucis de santé il faut appeler la RH
  • Un nouvelle commande d’ordinateurs portables est en cours, en espérant que cela évite le prêt des outils informatiques entre collègues
  • Si vous avez des soucis de garde d’enfants le samedi matin ou mercredi après-midi (notamment si avant vous sollicitiez les grands-parents) n’hésitez pas à appeler le service RH pour trouver une solution
  • Si vous êtes cas contact vous devez impérativement en informer le service RH

Surtout prenez bien soin de vous car c’est LA priorité de la CFDT

Un confinement au service des clients, et les salariés ?

Appliquer les gestes barrières est la principale mesure déjà effective dans l’entreprise.

Les services (ayant la possibilité d’effectuer du télétravail) et agences tourneront : 1 semaine sur 3 en télétravail à la main des managers. Le télétravail satisfait les exigences gouvernementales puisqu’il est remis en place. Toutefois la CFDT s’interroge sur l’efficacité sanitaire d’une telle application pour les salariés et l’interaction des équipes. La CFDT demande aux salariés de remonter les réalités du terrain sur l’organisation du travail en période de crise. Nous restons à votre écoute sur vos difficultés personnelles. La prochaine réunion de CSSCT aura lieu jeudi 5 novembre.